Découvrir la culture kirghize pendant un voyage

Rédigé par José - -

Le Kirghizistan n’est pas seulement riche en monuments historiques et en somptueux paysages. En y allant le temps d’un voyage, les touristes auront l’opportunité de s’ouvrir à d’autres horizons et de découvrir une nouvelle culture.

 

D’ailleurs, en se rendant dans cette contrée, les globe-trotters remarqueront que les chevaux tiennent une place importante dans la vie des locaux. Cet animal est représenté bien dans les chants, les poèmes ainsi que les épopées. Mis à part cela, chaque année, un festival est organisé en l’honneur des cheveux kirghiz, de magnifiques équidés, malheureusement, en voie de disparition. Durant cet évènement appelé « At Chabysh », de nombreux jeux sont effectués. Parmi ces activités, il y a le Kyz Kumaï, une course qui se déroule entre 2 cavaliers (fille et garçon). Ses règles sont assez simples et ludiques. Il faut que le jeune homme au galop essaie de voler un baisé à son adversaire féminin. Si au bout de 300 m le cavalier n’y parvient pas, alors, la jeune femme aura le droit de l’assaillir de coup de cravache.

 

La place de l’enfant dans une famille kirghize

Dans une famille kirghize, la naissance d’un enfant est un évènement très important. D’ailleurs pour la venue au monde de celui-ci, les jeunes parents organisent des festivités. La toute première fête d’un nouveau-né est appelée « zhentek ». Pendant ce jour, les parents offrent à leurs voisins et leurs proches de délicieux gâteaux faits maison. Quant aux invités venus voir le petit, ils peuvent lui apporter des présents tels que des vêtements, de la nourriture ou encore des tapis en feutre. Mis à part cela, quand l’enfant reçoit son premier berceau, la famille prépare une fête appelée « festival du berceau ». En guise de cadeau, on offre au petit un berceau à bascule constitué de 2 ouvertures ainsi que 2 arches reliées par une barre. Aussi connu sous le nom de « beshik, » ce lit pour bébé a également 2 rubans attachés de chaque côté. En effectuant un voyage Kirghizistan, les touristes s’apercevront que ce berceau est relativement pratique pour le quotidien d’un enfant. On peut y installer des matériels pour que le petit puisse uriner sans se mouiller.

 

L’élaboration d’une yourte et son intérieur, plus qu’un art

Hormis ces us et coutumes, la Kirghizistan a encore d’autres merveilles à découvrir le temps d’un séjour. Il y a, par exemple, son art qui est très original. Lors des passages dans les villages locaux, les voyageurs remarqueront que les yourtes des habitants sont richement élaborées. Il s’agit de maison faite à partir de toiles de feutre placées sur une structure en bois. Le tout est décoré à l’aide bande de laine tressée. Par ailleurs, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, on peut y voir plusieurs cordes hautes en couleur. Mis à part cela, en pénétrant dans une demeure traditionnelle kirghize, les vacanciers constateront que les Kirkqhiz ont également un savoir-faire exceptionnel en ce qui concerne la fabrication d’équipement utile au quotidien. Pour construire un lit par exemple, ceux-ci assemblent des morceaux de tissu pour former une sorte de tapis. À titre d’information, c’est à la mère de la famille que revient la tâche de confectionner tous les objets destinés à la décoration.

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.